Aller au contenu principal
La nouvelle génération du contrôle technique

Ouvrir un centre de contrôle technique

Vous souhaitez ouvrir un centre de contrôle technique ?  Rien de plus simple, découvrez l’ensemble des étapes, obligations et réglementations. 

  • Vous êtes contrôleur technique ou envisagez d’ouvrir un centre ?
  • Vous souhaitez rejoindre la communauté sans rejoindre un réseau ?
  • Vous êtes passionné comme nous ?
Je veux devenir partenaire
controleur technique proTechnologies

Comment ouvrir un centre de contrôle technique ?

Vous souhaitez ouvrir un centre de contrôle technique ?  Rien de plus simple, découvrez l’ensemble des étapes, obligations et réglementations. 

Pour commencer, il faut savoir qu'il s'agit d'une obligation légale de se conformer aux exigences prédéfinies par le Ministère des transports.

Les préfectures, les Directions Régionales de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) sont chargées d'encadrer et de contrôler cette activité. En effet, le contrôle technique est une activité réglementée par le Code de la Route aux articles (R 323-1 à R 323-22).  

Ouvrir un centre de contrôle technique
ProTechnologies vous accompagne à toutes les étapes de l'ouverture de votre centre de contrôle technique.

 

LES PRÉ-REQUIS POUR DEVENIR GÉRANT DE CENTRE 

Il est possible d'ouvrir un centre de contrôle technique que vous ayez des références dans le secteur du contrôle technique VL et/ou PL ou pas ! En effet, vous pouvez choisir d'ouvrir un centre de contrôle technique sans être vous-même contrôleur. Dans ce cas vous devrez désigner une autre personne disposant des qualifications qui assurera l'exploitation du centre de contrôle.

Attention, si vous souhaitez être vous-même l'exploitant vous devrez justifier d'une formation d'exploitant de centre d'une durée minimum de 35 heures.

Lorsqu'il s'agit de l'ouverture d'un nouveau centre de contrôle technique indépendant, ou d'un changement de type de rattachement vers le statut d'indépendant, ProTechnologies fournit l'ensemble des prestations nécessaires. Nous vous accompagnons également tout au long des étapes nécessaires pour obtenir un agrément.

Quel diplôme pour ouvrir un centre de contrôle technique ?

Pour ouvrir un centre de contrôle technique aucun diplôme n'est nécessaire à proprement parlé. En revanche, si vous souhaitez être contrôleur technique il faut posséder au moins l'une des qualifications suivantes :

  • Un certificat de qualification professionnelle ou un titre professionnel de contrôleur technique automobile.
  • Un diplôme de niveau IV délivré par le ministère de l’éducation nationale (baccalauréat professionnel maintenance des véhicules option voitures particulières ou baccalauréat professionnel maintenance des véhicules option véhicules industriels ou véhicules de transport routier) ou alors un diplôme équivalent au regard du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)  ainsi qu'une formation constituée d’une partie théorique d'un minimum de 245 heures à effectuer en centre de formation et d’une partie pratique d'un minimum de 70 heures en centre spécialisé.
  • Un diplôme de niveau III délivré par le ministère de l’éducation nationale (diplôme d’expert en automobile ou brevet de technicien supérieur après-vente automobile option véhicules particuliers ou brevet de technicien supérieur après-vente automobile option véhicules industriels) ou un diplôme équivalent vis-à-vis du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et une formation constituée d’une partie théorique d'un minimum de 245 heures à effectuer en centre de formation et d’une partie pratique d'un minimum de 70 heures en centre spécialisé.

En plus d'une qualification il est obligatoire d'avoir un casier judiciaire B2 vide.

Combien de temps est valable l'agrément de contrôleur technique ?

L'agrément de contrôleur technique n'a pas de durée de validité sauf dans certains cas particuliers. 

Ce que prévoit l'article R. 323-18 du code de la route :

" L'agrément d'un contrôleur peut être suspendu ou retiré pour tout ou partie des catégories de contrôles techniques qu'il concerne, si les conditions posées lors de sa délivrance ne sont plus respectées ou s'il est constaté un manquement aux règles fixant l'exercice de l'activité du contrôleur.

La décision de suspension ou de retrait n'intervient qu'après que la personne intéressée a été entendue et mise à même de présenter des observations écrites ou orales.

En cas d'urgence, l'agrément d'un contrôleur peut être suspendu immédiatement pour une durée maximale de deux mois.

Un contrôleur ayant fait l'objet d'un retrait d'agrément ne peut demander un nouvel agrément pendant une durée de cinq ans à compter du retrait."

LES ÉTAPES NÉCESSAIRES POUR OBTENIR UN AGRÉMENT DE CENTRE

Nous vous accompagnons dans la réalisation de votre projet d’ouverture de centre de contrôle technique indépendant, et ce, dès la vérification de la conformité du bâtiment.

Cette partie concerne à la fois l’ouverture d’un centre de contrôle technique en création et le transfert d'agrément d'un centre rattaché en indépendant. 

Retrouvez ci-dessous les étapes nécessaires pour obtenir un agrément indépendant :

  • Vérification de la conformité du bâtiment et du matériel selon la réglementation en vigueur
    • Être physiquement (bâtiment différent) et légalement indépendant de toute autre activité liée au commerce ou à la réparation automobile.
    • Permettre de réaliser l'ensemble des vérifications, autrement dit avoir l'infrastructure adaptée.
      NB : Tous les centres doivent avoir un équipement minimum, mais qui ne suffit pas pour les véhicules avec des technologies spéciales (4x4, hybride, électrique...).
    • Disposer d'un système qualité NF EN ISO/CEI 17020 ;
  • Création du dossier d’agrément ;
  • Visite initiale DREAL ;
  • Envoi du dossier d’agrément DREAL et Préfecture ;
  • Audit DREAL ;
  • Obtention d'un agrément indépendant. 

Le choix de la franchise, ou non

Si vous décidez de vous lancer dans l'ouverture d'un centre de contrôle technique automobile, vous devez également vous poser une question importante : rejoindre une franchise ou rester indépendant ? Si vous optez pour l'option 1, sachez qu'il existe deux grandes catégories de centres de contrôle technique franchisés à savoir les centres rattachés à un réseau et les centres indépendants rattachés à des groupements.

Les réseaux soumettent à leurs franchisés des contrats d’affiliation moyennant un droit d'entrée provenant d'un apport personnel, tandis que les groupements de centres indépendants proposent plutôt des services d’assistance technique et informatique ; ces dernières permettent aux centres indépendants d'avoir une autonomie et une maîtrise totale du développement de leur entreprise. Pour en savoir plus à ce sujet et avoir toutes les cartes en mains pour vous décider vous pouvez retrouver notre guide complet sur la franchise en contrôle technique

Combien ça coûte d'ouvrir un centre de contrôle technique ? 

Pour avoir plus d'informations sur le coût d'ouverture d'un centre de contrôle technique avec Protechnologies nous vous invitons à nous contacter par notre formulaire de contact .Nous sommes spécialistes dans l'ouvertures de centres de contrôle technique automobile et poids lourds, nous accompagnons nos partenaires dans toutes leurs démarches en commençant par le budget prévisionnel, analyse de concurrence jusqu'à l'ouverture, le suivi et l'accompagnement une fois le centre en activité.