Aller au contenu principal

La nouvelle génération du contrôle technique !

Devenir contrôleur technique

ProTechnologies, le partenaire n°1 des contrôleurs techniques !

Que vous bénéficiez d’une première expérience dans le contrôle technique, d'un emploi dans le secteur automobile, ou que vous soyez en reconversion professionnelle, le job de contrôleur technique représente une opportunité de développement personnel et professionnel enrichissante.

Le métier de contrôleur technique demande d'avoir une connaissance parfaite de l'univers automobile et/ou poids lourds pour réaliser l'ensemble de ses missions. Bien que les contrôleurs établissent un véritable bilan de l'état du véhicule, ils ne prennent pas en charge les éventuelles réparations.

Contrôleur technique VL (automobile)

Pour obtenir un agrément initial de contrôleur, chaque candidat doit justifier d'un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ou d'un titre de contrôleur professionnel de véhicules légers. En l'absence de ces deux éléments justificatifs, l'intéressé devra remplir les pré-requis ci-dessous.

Pré-requis pour être contrôleur technique

Un diplôme de niveau IV (BAC  professionnel) du ministère de l’éducation nationale dans une discipline de maintenance automobile option véhicules particuliers, véhicules industriels ou encore véhicules de transport routier. Il est possible de présenter aussi, le cas échéant, un diplôme équivalent conformément au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
Un diplôme de niveau III du ministère de l’éducation nationale qui vous qualifie d'expert en automobile ou d'un (BTS) après-vente automobile option véhicules particuliers ou véhicules industriels.

Toute personne qui souhaite devenir contrôleur technique pour véhicules légers, doit effectuer une formation initiale relative au contrôle technique VL. La durée minimum nécessaire pour une formation initiale, est de 245 heures de théorie en centre de formation et de 70 heures de pratique en centre spécialisé. Notez cependant que, cette formation est postérieure à l'obtention des qualifications (ci-dessus citées) définies dans l'arrêté de l'OTC du 18 juin 1991.

Bon à savoir : Une formation complémentaire spécifique théorique et pratique d'au moins 14 heures doit être effectuée, lorsqu'il s'agit des véhicules légers dont les sources d'énergie sont le gaz naturel et le GPL. En savoir plus sur nos formations

Lorsque vous êtes ressortissant d'un Etat membre de la Communauté européenne, vous devez fournir les justificatifs d'une formation préalable au terme de laquelle vous auriez obtenu un certificat reconnu par l'Etat de provenance ou un organisme professionnel compétent. Vous devez par ailleurs justifier trois ans d'expériences au cours des dix dernières années.

Le maintien de la qualification de contrôleur est de 20 heures de formation par année civile. Et lorsqu'il s'agit des véhicules équipés de réservoirs de Gaz naturel ou GPL, le contrôleur doit dans ce cas effectuer au minimum 2 heures de formation par année civile.

Exploitants de centre de contrôle technique

Les exploitants de centre doivent effectuer une formation de 35 heures minimum dans un délai de 6 mois à partir de la désignation. Et contrairement aux contrôleurs techniques, la formation de maintien de qualification des exploitants doit être faite tous les 5 ans. Ladite formation dure 14 heures. Lorsqu'au préalable vous étiez contrôleur technique, alors, vous êtes dispensé de la formation de qualification pour gérants de centre. 

Contrôleur technique pour les poids lourds

Pour devenir contrôleur technique de véhicules lourds (Q1), hors véhicules TCP et TMD, le contrôleur justifie d'un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ou titre professionnel de contrôle technique PL.

Lorsque les deux conditions précédemment citées ne sont pas remplies, il existe d'autres alternatives. En effet, une formation initiale est nécessaire. En l'occurrence, 245 heures de théorie en centre de formation, et 105 heures de pratique en centre spécialisé sont indispensables pour obtenir une qualification de contrôleur PL. Mais, cette formation initiale est précédée des mêmes pré-requis que ceux prévus dans le cadre d'une formation initiale pour véhicules légers. Voir pré-requis ci-dessus. 

Pour les qualifications initiales de contrôleur Q2 et Q3, le candidat doit justifier respectivement d'une formation complémentaire minimum de 21 heures (13 de théorie et 8 de pratique) et de 30 heures (20 de théorie et 10 de pratique).

Vous souhaitez en savoir plus sur les conditions à remplir pour devenir contrôleur technique ? N'hésitez pas à nous contacter
 
 

Sur le même sujet :