Aller au contenu principal

En cas de vente d’un centre indépendant

Vente d'un centre de contrôle technique indépendant

Un franchisé (ou affilié, adhérent ...) rattaché à un réseau qui souhaite partir à la retraite, ou changer d’activité pour d’autres raisons, n’est pas libre de revendre son entreprise au premier acheteur venu.

La candidature du repreneur doit généralement être acceptée par l’affiliant (réseau de contrôle technique). Si le repreneur ne correspond pas aux critères de sélection de l’affiliant, il ne pourra pas continuer l’activité avec cette dernière.

De plus, dans de nombreux contrats, il existe "un pacte de préférence" conférant une priorité au réseau en cas de vente. Les exploitants de centres indépendants sont libres de vendre à qui ils veulent et cela sans aucune contrainte.

De plus, du fait d’une meilleure rentabilité, les centres indépendants se vendent généralement plus cher que les centres affiliés à des réseaux du fait de l’absence de redevances dans leur bilan.

Sur le même sujet :