Aller au contenu principal
La nouvelle génération du contrôle technique

De quoi parle-t-on ?

Ouvrir un centre de contrôle technique indépendant avec votre partenaire privilégié ProTechnologies

  • Vous êtes contrôleur technique ou envisagez d’ouvrir un centre ?
  • Vous souhaitez rejoindre la communauté sans rejoindre un réseau ?
  • Vous êtes passionné comme nous ?
Je veux devenir partenaire
controleur technique proTechnologies

Les centres de contrôle technique indépendants

En un an, le nombre de centre de contrôle technique VL a augmenté de 1,34% . Au 31 décembre 2021, l'activité du contrôle technique comptait 6554 entres VL (6467 en décembre 2020).

Selon les bilans annuels UTAC, le nombre de centres indépendants à progressé de 3,7% (1094 décembre 2021 vs 1054 décembre 2020) alors que le nombre de centres en réseau a progressé de 0,86% (5460 décembre 2021 vs 5413 décembre 2020)

Cette croissance annuelle laisse croire que le marché du contrôle technique se porte bien. C'est très encourageant pour l'avenir du métier qui, autrefois, était constamment marginalisé, et parfois, peu ou pas considéré. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation le 20 mai 2018, l'activité du contrôle technique a pris un nouvel élan et s'est imprimé dans le quotidien des citoyens.

panneaux_0.jpg

 

  • Environnement du contrôle technique en France

Le contrôle technique étant une activité régie par des normes de la République et par extension celles de l'Union européenne, on peut facilement déduire que, tous les opérateurs de ce secteur d'activité doivent se conformer à la même réglementation. Les devoirs vis-à-vis de cette dernière sont, point par point, identiques à la fois aux centres rattachés à un réseau et aux centres non rattachés (indépendants). Les locaux destinés à accueillir les véhicules légers ou poids lourds, ainsi que les différents outils et matériels qui y sont généralement utilisés, doivent faire l'objet d'une homologation spéciale d'un auditeur lors de l'audit initial.

De même, le capital immatériel (les logiciels de contrôle technique) indispensable utilisé dans les centres doit être validé par les autorités compétentes à savoir l'UTAC-OTC. Par ailleurs, la qualification de ces logiciels doit être renouvelée lorsque la réglementation du contrôle technique change. Après validation des différents types d'audits par un organisme agréé, exemple : Axept.fr, le dossier de demande d'agrément peut être envoyé à la Préfecture. Un numéro d'agrément sera délivré seulement après le passage de la DREAL dans le centre.

Pour plus de renseignement sur l'obtention d'un agrément indépendant, contactez-nous.

Sur le même sujet :