Aller au contenu principal

Le marché du contrôle technique

Le contrôle technique des véhicules légers ou véhicules lourds, appelé aussi contrôle technique VL ou contrôle technique PL est opéré par des centres rattachés à un réseau ou indépendants.

Chaque centre fait l’objet d’un agrément préfectoral qui l’autorise à exercer son activité pour la réalisation de contrôles techniques réglementaires.

Le contrôle technique d’un véhicule est matérialisé par une vignette apposée sur la carte grise et la délivrance d’un procès-verbal réglementaire format A4. Ce document est également connu sous le nom de PV ou liasse de contrôle technique par les professionnels. Chaque véhicule léger est soumis à un contrôle technique à partir de la 4ème année suivant la date de première mise en circulation. Ensuite, il a lieu tous les deux ans. Depuis quelques années, les pouvoirs publics travaillent sur l’instauration d’un contrôle technique pour les motos, appelé “contrôle technique deux roues” ou “contrôle technique cyclos" pour les cyclomoteurs. Ce projet n’est pas encore abouti à ce jour. 

 

lemarcheduct.jpg

 

Parallèlement au contrôle technique des véhicules, et prochainement des motos, un nouveau marché s’ouvre : le contrôle technique levage. Il s’agit de la vérification des engins de levage et de travaux publics. Des centres de contrôle technique poids lourds se sont déjà diversifiés en proposant cette prestation à leurs clients en plus du contrôle technique périodique.

Tous les contrôles techniques des véhicules VL ou PL réalisés dans des centres agréés sont transmis dès l’impression du procès-verbal à l’organisme technique central connu sous le nom OTC ou UTAC-OTC. Ce dernier est chargé de vérifier la conformité des centres et l’homogénéité de la prestation de contrôle sur le territoire. Il réalise pour le compte de l’administration les bilans annuels sur le parc VL et PL qu’il publie également pour le grand public sur son site.

Le marché du contrôle technique est segmenté en centres affiliés à un réseau et les centres indépendants, non affiliés.

 

IL EXISTE 5 RÉSEAUX HISTORIQUES

 

  • DEKRA, qui comporte les enseignes DEKRA, NORISKO et AUTOCONTROL détenus par DEKRA AUTOMOTIVE, groupe allemand.
  • VERITAS, enseigne reprise par DEKRA exploitée sous la marque NORISKO
  • AUTOSECURITE, réseau appartenant au groupe suisse SGS 
  • SECURITEST, réseau appartenant au groupe suisse SGS
  • AUTOVISION, réseau appartenant à une entreprise familiale
  • AUTOSUR, réseau principalement détenu par le groupe allemand TUV

 

Ces réseaux exploitent des centres de contrôle affiliés, du type d'une franchise de contrôle technique ou en propre. Dans le cas de centres en propre, les centres appartiennent aux réseaux qui les exploitent avec son propre personnel. En revanche, les centres affiliés sont exploités par des entrepreneurs indépendants mais dépendants du réseau pour le maintien de leur agrément. Ils reversent au réseau une redevance souvent considérée comme excessive par les exploitants de centre.

Sur le même sujet :

Et si on allait fouiller un peu plus ?