Aller au contenu principal

DEVENIR CONTROLEUR TECHNIQUE

Inspecteur technique pour les véhicules légers et/ou les poids lourds
Que vous bénéficiez d’une première expérience dans le contrôle technique, d'un emploi dans le secteur automobile, ou que vous soyez en reconversion professionnelle, le job de contrôleur technique représente une opportunité de développement personnel et professionnel enrichissante.

Le métier de contrôleur technique demande d'avoir une connaissance parfaite de l'univers automobile et/ou poids lourds pour réaliser l'ensemble de ses missions. Bien qu'il établisse un véritable bilan de l'état du véhicule, il ne prend pas en charge les éventuelles réparations.

En savoir plus sur nos formations


 

Contrôleur technique pour les véhicules légers (automobile)

Vous devez effectuer une formation initiale pour devenir contrôleur technique véhicules légers
La durée est de 175 heures
Pré-requis :
Un diplôme de niveau IV (BAC) du ministère de l’éducation nationale dans une discipline de l’automobile (mécanique ou maintenance automobile, carrosserie, tôlerie, électricité automobile) ou un des secteurs de l’industrie automobile, de la mécanique, de la productique, de l’automatisme électronique, de l’électromécanique ou de la maintenance aéronautique.
Un diplôme de niveau V (BEP/CAP) du ministère de l’éducation nationale dans une discipline de l’automobile : mécanique automobile (quelle que soit l’option complémentaire), carrosserie, tôlerie, électricité automobile, avec au moins vingt-quatre mois d’expérience effective dans la réparation ou la maintenance automobile (les périodes passées dans une entreprise de réparation automobile dans le cadre de formations en alternance sont comptabilisables au fin du calcul des années d'expérience).
Sans diplômes : Une expérience d'au moins cinq ans dans la réparation automobile (mécanique automobile, carrosserie, tôlerie, électricité automobile)
 

Contrôleur technique pour les poids lourds

Formation initiale pour devenir contrôleur technique de véhicules poids lourds.
La Durée est de 325 heures soit 9 semaines (dont 3 semaines de pratique)
 
Pré-requis :
Un diplôme de niveau IV (BAC) reconnu par le ministère de l’éducation nationale ou
l’équivalent reconnu par le ministère chargé des transports dans au moins une des disciplines
suivantes de l'automobile : mécanique automobile, carrosserie, carrosserie réparation,
maintenance automobile.
Un diplôme de niveau V (BEP/CAP) reconnu par le ministère de l’éducation nationale ou l’équivalent reconnu par le ministère chargé des transports dans au moins une des disciplines suivantes de l'automobile : mécanique automobile, carrosserie, carrosserie réparation, maintenance
automobile, avec au moins trois années d’expérience dans les mêmes disciplines ou dans le
contrôle technique automobile des véhicules légers (les périodes passées dans une entreprise de réparation automobile dans le cadre de formations en alternance sont comptabilisables au fin du calcul des années d'expérience).
Un CQP (certificat de qualification professionnelle) ou un titre professionnel de contrôleur technique automobile.

Et si on allait fouiller un peu plus ?